mardi 1 septembre 2009

L'oeil

Cela faisait quelque temps déjà que je voulais faire un billet sur François Coquerel. J'ai eu la chance de collaborer avec lui sur mon premier shooting. Il fait partie de ces rares photographes dont l'esthétique me touche vraiment. Derrière son objectif, il sait capturer la beauté d'un instant volé et la mélancolie du regard. Son sens inné de la composition et sa maîtrise de la lumière font de ses clichés des tableaux poétiques, où les modèles semblent figés dans le temps.

1 commentaire:

* Alice To * a dit…

Très belle découverte. Merci!